Dissensus. Pratiques et représentations de la diversité des opinions, 1500-1650

Résumé : La question du dissensus et des conditions de son existence s’est posée au moment où on ne s’est plus contenté de bannir au loin ceux qui pensaient différemment, au moment où le groupe ne volait pas en éclats, mais se maintenait d’une façon ou d’une autre, quand on cherchait à garantir la paix et à faire aux autres, malgré tout, une place au sein de la société. De Jean de Marconville qui se demandait « d’où procede la diversité des opinions des hommes » à Louis Le Roy qui contemplait « la diversité des mœurs en l’univers », en passant par Menocchio qui, face à des inquisiteurs soucieux d’identifier ses complices, soutenait qu’il n’avait « jamais rencontré quelqu’un qui ait ces opinions, et ces opinions qu’[il a] eues, [il] les [a] tirées de [son] cerveau », les hommes de la Renaissance ont pensé l’apparition de la « novelleté » comme un des signes qui permettaient de définir leur époque. Cet ouvrage est donc l’occasion d’examiner la nouveauté d’opinion, son émergence, son acceptation, sa réception, son intensité, sa circulation, son éventuelle transformation.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01468909
Contributor : Florence Alazard <>
Submitted on : Wednesday, February 15, 2017 - 10:57:17 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01468909, version 1

Collections

Citation

Florence Alazard, Stéphan Geonget, Paul-Alexis Mellet, Laurent Gerbier. Dissensus. Pratiques et représentations de la diversité des opinions, 1500-1650. France. Honoré Champion, 2016. ⟨hal-01468909⟩

Share

Metrics

Record views

215