Le modèle rêvé d’une scène sans modèle

Résumé : Bernard Dort, lorsqu’il évoquait les « modèles de représentation », établissait une coupure entre les formes théâtrales du passé (d’avant la naissance de la mise en scène), qui reposaient sur des modèles contraignants, et l’éclatement des modèles dans les théâtres du XXe siècle. Désormais, l’auteur dramatique ne se conforme plus à un modèle unique mais en choisit un – ou n’en choisit pas. A moins qu’il ne rêve de n’en pas choisir, fasciné par la scène contemporaine prise dans sa globalité, modèle les contenant tous. Il semble qu’aujourd’hui, à nouveau, quelque chose soit en train de changer, qui remettrait en cause ce en quoi Henri Gouhier voyait l’essence du théâtre : le fait qu’il soit un « art à deux temps ». Quelles implications ce nouvel état des choses, hérité d’Artaud et de Craig, a-t-il sur la notion même de modèle : pour l’auteur dramatique ; pour l’auteur scénique ? La scène (réelle ou imaginaire) ne deviendrait-elle pas le lieu où s’invente, à chaque expérience singulière, un modèle auquel l’écriture se conformera ? Ou, plutôt, se confrontera, modifiant le modèle (dès lors, mouvant) par un effet de retour.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01465490
Contributor : Joseph Danan <>
Submitted on : Sunday, February 12, 2017 - 5:53:54 PM
Last modification on : Friday, March 24, 2017 - 9:36:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01465490, version 1

Collections

Citation

Joseph Danan. Le modèle rêvé d’une scène sans modèle. Registres, 2015, Ecrire pour le théâtre aujourd’hui. Modèles de représentation et modèles de l’art, ⟨http://psn.univ-paris3.fr⟩. ⟨hal-01465490⟩

Share

Metrics

Record views

118