L’Homme en action : la représentation littéraire d’Aristote à Zola

Résumé : Dans la poésie, Aristote veut que l’action prime. Il attribue au récit la faculté de représenter la réalité : diégésis et mimésis ne sont qu’une chose ; on ne comprend le monde qu’en le racontant. Cette doctrine a partie liée avec l’effort principal de sa philosophie, de réintroduire le temps dans l’être, de réconcilier le devenir et la connaissance. Mais comment a-t-elle été reçue, modifiée, pliée à de nouvelles exigences au cours des siècles ? Ce livre se penche sur deux moments de l’histoire des idées littéraires, le classicisme et le naturalisme, en essayant de montrer la permanence d’une préoccupation métaphysique, derrière les vicissitudes d’une pensée de la réception et de la convenance morale.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01462204
Contributeur : Paolo Tortonese <>
Soumis le : mercredi 8 février 2017 - 17:18:05
Dernière modification le : mercredi 22 mars 2017 - 15:57:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-01462204, version 1

Collections

Citation

Paolo Tortonese. L’Homme en action : la représentation littéraire d’Aristote à Zola. Classiques Garnier, 6, 2106, Théorie de la littérature, Andrea del Lungo, 978-2-8124-1237-0. <https://www.classiques-garnier.com/editions/index.php?page=shop.product_details&flypage=flypage_garnier.tpl&product_id=1304&category_id=43&keyword=tortonese&option=com_virtuemart&Itemid=1>. <hal-01462204>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

38