Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Une autorité en quête d'auteur ? L'(anti-)rhétorique d'exposition chez Bossuet

Résumé : On connaît l'aveu, mi-malicieux, mi-sincère de Roland Barthes : « La langue que je savoure, ce n'est pas la langue du temps progressiste […], mais la langue du temps autoritaire, […] la prose du XVII e siècle : j'ai lu (hélas, sans doute) plus de Bossuet que de Diderot. » 1 Bossuet, voix du « temps autoritaire » ? A priori, l'expression de Barthes n'a rien pour surprendre : voix de l'orthodoxie catholique classique, théoricien de l'absolutisme louis-quatorzien, Bossuet peut bel et bien apparaître comme l'incarnation du versant le plus autoritaire du XVII e siècle. Pour autant, il serait quelque peu simpliste de réduire sa position institutionnelle et discursive à celle d'un simple surplomb : il semble que l'évêque de Meaux se conçoive avant tout comme évêque, c'est-à-dire comme voix d'une institution qui lui commande à la fois le surplomb et l'humilité absolue, qui lui impose à la fois une mission de commandement et un devoir d'effacement maximal 2. Sa parole s'avère donc d'autant plus contrainte, d'autant plus contrôlée et d'autant moins auctoriale que lui-même occupe dans la hiérarchie une place élevée : rêvant d'un discours prophétique, Bossuet se voit ainsi constamment ramené, par son statut institutionnel, à un discours classiquement appuyé sur les auctoritates. Or ce recours aux autorités s'avère problématique à un autre titre : outre l'alliance paradoxale s'établissant dans le discours de Bossuet entre une autorité « traditionnelle » et une autorité « charismatique » 3 , un autre champ de tensions s'y dessine entre l'autorité du vrai, l'autorité des faits, l'autorité des auctoritates et l'autorité d'auteur. De fait, le recours aux auctoritates ne s'y oppose pas seulement à l'immédiateté brûlante du discours prophétique : il semble également faire écran à la simple et souveraine autorité des faits qui s'affirme plus largement dans la controverse religieuse de l'âge classique, en lien avec le rôle nouveau qu'y joue l'histoire religieuse, désormais passée au crible de l'érudition critique. Surtout, chez Bossuet comme chez certains de ses contemporains, au recours aux auctoritates 1
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01456466
Contributor : Anne Regent-Susini <>
Submitted on : Sunday, December 24, 2017 - 2:08:01 PM
Last modification on : Wednesday, April 21, 2021 - 5:22:01 PM

File

I.b. Anne Régent-Susini1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01456466, version 1

Collections

Citation

Anne Régent-Susini. Une autorité en quête d'auteur ? L'(anti-)rhétorique d'exposition chez Bossuet. Bouju, Emmanuel. Littérature et autorité. Exercice, partage, contestation, Presses Universitaires de Rennes, pp.47-57, 2010. ⟨hal-01456466⟩

Share

Metrics

Record views

84

Files downloads

229