Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Spectroscopie de fluorescence de la protoporphyrine IX pour l’assistance peropératoire lors de l’exérèse de gliomes

Laure Alston 1 Laurent Mahieu-Williame 2 T. Picard Jacques Guyotat 3 Bruno Montcel 1
1 RMN et optique : De la mesure au biomarqueur
CREATIS - Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé
2 PILoT - Plateforme d'Imagerie Multimodale LyonTech
CREATIS - Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l'Image pour la Santé
Abstract : IntroductionLa fluorescence de la protoporphyrine IX (PpIX) induite par ingestion de 5-ALA peut être utilisée en neurochirurgie, lors de la résection de gliomes, afin de visualiser les tissus tumoraux. Une étude préliminaire a montré (Montcel et al., biomed. Opt. Exp.,2013, 4(4), 548-558) que la PpIX est présente sous deux états dans les gliomes et qu’un rapport de ces deux états dans les biopsies étudiées a permis de différencier le cœur tumoral des glioblastomes de leurs infiltrations et des gliomes de bas grade. Notre but est maintenant d’étudier la faisabilité de l’utilisation peropératoire d’une sonde de spectroscopie de fluorescence afin d’identifier les marges tumorales et, à terme, de quantifier en temps réel la concentration en PpIX puis en cellules cancéreuses dans le tissu sondé.Matériels et méthodes Le prototype développé contient une sonde que le neurochirurgien pose sur le cerveau et qui illumine le tissu et récupère le spectre de fluorescence. L’illumination se fait à différentes longueurs d’onde afin de mieux discriminer in vivo les deux états de la PpIX. Une étude de faisabilité et d’intérêt du prototype est menée sur 10 patients, 5 présentant un gliome de bas grade et 5 un gliome de haut grade.RésultatsLes résultats obtenus confirment la faisabilité de mesures peropératoires. Par ailleurs, la signature spectrale émise par le tissu sondé diffère suivant le grade du gliome et suivant la longueur d’onde d’excitation. Ceci indiquant bien la présence des deux états différents de la PpIX in vivo.Conclusion Le système développé a montré une plus grande sensibilité de détection que le microscope peropératoire, comme attendu dans la littérature. Par ailleurs, les premiers résultats obtenus in vivo sur cerveau humain tendent à confirmer les résultats obtenus in vitro et sur biopsies : l’excitation des deux états de la PpIX par plusieurs longueurs d’onde permettrait de discriminer différentes catégories histologiques.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01451723
Contributor : Béatrice Rayet <>
Submitted on : Wednesday, February 1, 2017 - 1:48:16 PM
Last modification on : Wednesday, July 8, 2020 - 12:44:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01451723, version 1

Citation

Laure Alston, Laurent Mahieu-Williame, T. Picard, Jacques Guyotat, Bruno Montcel. Spectroscopie de fluorescence de la protoporphyrine IX pour l’assistance peropératoire lors de l’exérèse de gliomes. 67ième Congrès de la Société Française de Neurochirurgie, Apr 2016, Montpellier, France. ⟨hal-01451723⟩

Share

Metrics

Record views

255