Le XXème siècle saisi par la communication, vol 1 : les révolutions de l'expression

Résumé : La communication est de tous les temps. Pourtant, c’est incontestablement au XXe siècle qu’elle devient omniprésente sur la scène sociale. Souvent confondue avec l’information, elle est aussi parfois l’objet d’un réductionnisme technique et le support de bien des idéologies. Si certains y voient la promesse d’une libération des individus, d’autres n’y trouvent que rhétorique et instrumentalisation des masses. Faisant suite au volume consacré aux « révolutions de l’expression » au XXe siècle (Hermès, n° 70), la présente livraison analyse la communication comme une discipline et un objet propre ayant connu, tout au long de cette même période, des ruptures et des filiations. Du point de vue de sa constitution comme domaine d’étude d’abord : à partir de terrains toujours plus vastes et nombreux, ses concepts, écoles de pensée et paradigmes théoriques témoignent de la diversité de ses préoccupations et orientations, mais aussi de problématiques communes et de thématiques récurrentes. Les conflits et controverses qui la traversent attestent de sa vitalité, sans pourtant exclure des impensés – et parfois même des sacrifices – en des temps de sur-événementialité médiatique et d’idolâtrie technique. Appelant naturellement une saisie interdisciplinaire aussi difficile que nécessaire, l’étude de la communication est ensuite rendue d’autant plus complexe – et son savoir plus fragile – que son objet même engage, rencontre et bute sur une inconnue majeure : l’altérité. Diversité culturelle, mondialisation et dynamiques identitaires locales ou globales, individuelles ou collectives en sont les marqueurs aujourd’hui évidents. L’ensemble invite alors à revenir sur les rôles et responsabilités des acteurs – de l’information et de la politique, par exemple – et pose, plus généralement, la question de toute forme de participation et d’engagement, public ou non. Enfin, la communication, prise entre injonction sociale et liberté d’expression de chacun, est-elle gage d’une meilleure compréhension de tous ? L’incommunication reste en tout cas son horizon ; elle guette toute parole et tout échange, ordinaire ou officiel. L’épreuve de l’autre est donc toujours au risque de soi. C’est sans doute dans cette réalité première mais constitutive de la condition humaine que réside, sur fond d’incertitude croissante au XXe siècle, l’enjeu fondamental de la communication.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01448555
Contributor : Eric Letonturier <>
Submitted on : Saturday, January 28, 2017 - 12:51:58 PM
Last modification on : Thursday, April 11, 2019 - 4:02:50 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01448555, version 1

Collections

Relations

Citation

Eric Letonturier, Bernard Valade. Le XXème siècle saisi par la communication, vol 1 : les révolutions de l'expression. CNRS Editions. France. volume 1 (70), 2014. ⟨hal-01448555⟩

Share

Metrics

Record views

94