How does it all hang together? Ou la conception de l’anglais de spécialité dans une faculté de philosophie

Abstract : La conception d’une formation en anglais à destination d’étudiants en philosophie pose un bon défi aux anglicistes de spécialité. La philosophie traite en effet de tous les champs de la connaissance (d’art, de science, de politique, etc.), varie fortement en fonction des cultures, des âges et des auteurs dont certains ont développé un univers conceptuel qui leur est propre. A première vue donc, l’anglais de la philosophie s’apparente à une somme d’idiosynchrasies dont la cohérence d’ensemble s’impose au linguiste de spécialité de manière beaucoup moins immédiate par rapport aux disciplines qui traitent d’objets physiques et culturellement moins sensibles. Il pousse également le concept de langue de spécialité dans certains retranchements dans la mesure où le spécialisé émerge avant tout d’une pratique réflexive relativement peu normalisée et qui porte sur des objets de natures très diverses. Il n’en demeure pas moins qu’une approche de la langue par le spécialisé est possible : le corpus de la philosophie pensée en anglais est potentiellement gigantesque. Une terminologie philosophique est identifiable à travers des dictionnaires, des glossaires et autres thésaurus. Une communauté de discours anglophone est structurée autour de sociétés savantes et de revues spécialisées. Cette communauté possède également de nombreux canaux de diffusion de ses connaissances, qu’il s’agisse de conférences, d’encyclopédies, d’émissions radiophoniques ou encore de magazines de vulgarisation. Dans cette communication, nous proposons une méthodologie permettant d’aborder la question des possibles contenus d’une formation en anglais que nous souhaitons cohérente et adaptée aux étudiants spécialistes de philosophie. La méthodologie s’inscrit dans une démarche où l’anglais, intégré aux diplômes de Licence et Master, est conçu comme une langue-culture accompagnant la spécialisation progressive des étudiants. Nous commençons par analyser les contraintes et des besoins institutionnels que nous utilisons comme autant de points d’appui pour structurer la formation. Nous concevons ensuite un corpus spécialisé nous permettant d’identifier les traits lexico-grammaticaux propres à la pratique réflexive (manipulation des concepts, questionnements, hypothèses, évaluation, etc.). Les données recueillies permettent alors de développer une formation spécifique à l’échelle de plusieurs semestres et dont l’objectif, à terme, est l’atteinte d’une aisance disciplinaire en anglais.
Type de document :
Communication dans un congrès
Approche(s) de l’anglais de spécialité de la psychologie et de la philosophie, Jan 2017, Toulouse, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01438780
Contributeur : Philippe Millot <>
Soumis le : mercredi 18 janvier 2017 - 09:45:28
Dernière modification le : jeudi 19 janvier 2017 - 01:04:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01438780, version 1

Collections

Citation

Philippe Millot. How does it all hang together? Ou la conception de l’anglais de spécialité dans une faculté de philosophie. Approche(s) de l’anglais de spécialité de la psychologie et de la philosophie, Jan 2017, Toulouse, France. 〈hal-01438780〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37