Le Théâtre d'Audiberti et le baroque

Résumé : Le théâtre d'Audiberti dérange les habitudes La critique, déconcertée, ne sait comment classer ces farces tragiques, ces opéras parlés, ces comédies insolites qui ont nom "La Fête noire", "La Hobereaute", "L'Effet Glapion". Étiqueter une oeuvre étant souvent le meilleur moyen d'en réduire la singularité, elle a donc décrété que le baroque y régnait en maître. Jeanyves Guérin, répudiant tout fétichisme nominaliste, examine ici, à la lueur des plus récentes études sur le baroque, tour à tour la doctrine abhumaniste dont Audiberti s'est voulu le héraut, le complexe thématique et la dramaturgie qu'elle dessine, enfin le prestigieux verbe du poète; Ce théâtre fuligineux y acquiert une densité et une cohérence surprenantes mais dont il n'est pas sûr qu'elles doivent être mises à l'actif du baroque.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Klincksieck, 1976, Théâtre d'aujourd'hui, Paul Vernois, 2-2452-01859-3
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01432935
Contributeur : Jeanyves Guerin <>
Soumis le : jeudi 12 janvier 2017 - 11:35:30
Dernière modification le : lundi 9 juillet 2018 - 15:20:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01432935, version 1

Collections

Citation

Jeanyves Guérin. Le Théâtre d'Audiberti et le baroque. Klincksieck, 1976, Théâtre d'aujourd'hui, Paul Vernois, 2-2452-01859-3. 〈hal-01432935〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89