Que nous apprennent les écritures des plus anciens témoins du Liber Glossarum sur l’archétype ?

Résumé : La tradition manuscrite du Liber glossarum présente plusieurs particularités très intéressantes. Elle permet d'observer comment se sont élaborées matériellement les connaissances lexicographiques et montre avec quels soins, ceux qui se sont appliqués à les transmettre, ont cherché à les affiner. Les plus anciens manuscrits conservés (Paris, Cambrai et Vatican) sont les copies issues de la seconde génération et pourtant elles conservent encore fortement l'empreinte de l'archétype. Leur mise en page, les signes critiques placés en marge et parfois même leurs abréviations reproduisent autant que possible les caractéristiques de leur ancêtre commun. L'objectif de cette communication est de fournir une description de l'archétype tel qu'il apparaît derrière ses copies et ainsi d'apporter une contribution à l'enquête sur l'histoire de la constitution du Liber glossarum. Dans une première partie, je proposerai un relevé des principales caractéristiques physiques du texte (disposition, écritures, etc.) avec un intérêt particulier pour la révision critique dont l'archétype semble avoir fait l'objet avant sa diffusion. La seconde partie fournira quelques études de problèmes paléographiques récurrents causés par la collision de systèmes graphiques aux origines géographiques différentes. Cette contribution sera l'occasion de dresser un bilan des hypothèses relatives à l'origine du Liber glossarum.
Type de document :
Article dans une revue
Dossiers d'HEL, SHESL, 2016, Le Liber glossarum (s. VII-VIII) : Composition, sources, réception, pp.59-124. 〈http://htl.linguist.univ-paris-diderot.fr/hel/dossiers/numero10〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [57 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01421393
Contributeur : Camille Faivre <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 15:50:16
Dernière modification le : mardi 24 juillet 2018 - 11:52:03

Fichier

D10-HEL-CinatoV2.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01421393, version 2

Collections

Citation

Franck Cinato. Que nous apprennent les écritures des plus anciens témoins du Liber Glossarum sur l’archétype ?. Dossiers d'HEL, SHESL, 2016, Le Liber glossarum (s. VII-VIII) : Composition, sources, réception, pp.59-124. 〈http://htl.linguist.univ-paris-diderot.fr/hel/dossiers/numero10〉. 〈hal-01421393v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

152

Téléchargements de fichiers

109