Visionner les funérailles du saint. Réflexion sur la temporalité féminine dans la société libanaise

Résumé : Inspiré par la philosophie de la modernité développée par Charles Taylor, le concept de « modernités multiples » s’est imposé vers la fin de la décennie 1990, et avec lui un ambitieux projet pluridisciplinaire d’archéologie comparative des histoires de « la » modernité. Au-delà des changements institutionnels visibles produits par l’adaptation à une certaine modernité globale, ces théories « culturelles » insistent sur la nécessité de considérer « la modernité vécue de l’intérieur », autrement dit son « imaginaire social » . Dans la modernité musulmane, la démarche fondamentaliste de retour aux textes produit d’une configuration historique particulière, qui investit la catégorie de religion d’une positivité nouvelle. Cependant, loin d’avoir entraîné un désenchantement du monde, la modernité musulmane s’est au contraire traduite par une inscription du religieux, confondu avec sa dimension morale, dans le social . La reconstruction morale de la société est ainsi devenue un « imaginaire social » puissant de la modernité musulmane. Or, selon une logique pleinement moderne, c’est précisément à travers les femmes que la puissance de cet imaginaire se manifeste avec le plus d’éclat: la modernité musulmane passe en effet par un engagement des femmes dans la construction d’un modèle alternatif de féminité idéale. La perspective développée dans l’article tisse d’un point de vue particulier ces deux aspects que sont la redéfinition de la capacité d’agir des femmes dans l’espace public et l’incertitude majeure quant au devenir. D’autres manières d’être dans le temps et d’être dans sa propre temporalité individuelle sont observables dans les sociétés du Moyen-Orient. Il convient en effet de les mettre en regard de l’agentivité des actrices de la modernité musulmane dans un projet plus général de compréhension des formes historiques et variées d’inscription temporelle dans les sociétés musulmanes.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Philippe Petriat Une histoire du Proche-Orient au temps présent : Études en hommage à Nadine Picaudou, Publication de la Sorbonne, pp.125-141, 2015
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01421195
Contributeur : Isabelle Rivoal <>
Soumis le : mercredi 28 décembre 2016 - 17:52:28
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:07
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 21:20:26

Fichier

Rivoal-Visionner funerailles.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01421195, version 1

Collections

LESC | MAE

Citation

Isabelle Rivoal. Visionner les funérailles du saint. Réflexion sur la temporalité féminine dans la société libanaise . Philippe Petriat Une histoire du Proche-Orient au temps présent : Études en hommage à Nadine Picaudou, Publication de la Sorbonne, pp.125-141, 2015. 〈hal-01421195〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

73

Téléchargements de fichiers

50