Jean le Baptiste était-il Élie ? : Examen de la tradition néotestamentaire

Résumé : La venue du Messie constitue un dogme de foi pour les deux grandes religions rivales - la juive et la chrétienne. Il est notoire que le Christianisme, communauté de foi issue du tronc juif, s'est séparée de ce dernier, de façon radicale et - semble-t-il - irréversible, précisément à propos de l'avènement de ce Messie tant attendu. Pour résumer, de façon très sommaire, les deux positions antagonistes en présence, disons que les Juifs attendent encore, à ce jour, un Messie que les Chrétiens affirment être déjà venu en la personne de Jésus, appelé, précisément, Christ, terme grec qui signifie "qui a reçu l'onction", oint, c'est-à-dire Messie. On peut difficilement imaginer une divergence plus fondamentale, plus radicale et plus insoluble, à vue humaine, que celle qui divise les deux confessions rivales à propos, précisément, du même personnage unique, dont le rôle historico-religieux est si capital, que toute une conception de l'histoire, de la révélation, et même de l'existence humaine en général, en est marquée de façon indélébile. On sait aussi que, parallèlement à la venue du Messie, et presque concomitant de celle-ci, est attendu l'avènement du Précurseur, Élie, dont le rôle traditionnellement admis est de préparer les voies du Messie. Or, nous trouvons dans les évangiles synoptiques des affirmations nettes et tranchées en faveur d'une identification Jean le Baptiste = Élie. A première vue, une telle conception n'a rien qui puisse surprendre. On peut y voir une typologie - révélée ou rédactionnelle - où, à un Jésus-Messie, correspond un Jean le Baptiste-Elie, ne serait-ce que pour que cette geste apparaisse comme accomplissant la prophétie de Malachie (Ml 3,1.23-24). Pourtant, les choses sont-elles aussi simples dans la réalité? Et tout d'abord, est-il si sûr que Jésus lui-même et, après lui, la communauté chrétienne primitive, ont réellement considéré Jean le Baptiste comme étant l'Élie qui "doit venir" (Mt 11, 14 ; Mt 17, 11) ? Dans la présente enquête, l’auteur s'efforce d'apporter une réponse, nette et documentée, à la question ci-dessus, en procédant à un examen approfondi de la tradition synoptique concernant Jean le Baptiste, mais également en essayant de dégager les traits essentiels de sa personnalité énigmatique, tels qu'ils se dessinent dans les quatre Évangiles et, particulièrement, dans le premier chapitre de Jean. Son analyse, ainsi qu’il le déclare lui-même d’entrée de jeu, s'inscrira sur la toile de fond d'un contact incessant avec l'Ancien Testament, la Tradition Juive et le Nouveau Testament dans son ensemble ; ceci afin de donner le moins possible prise à la critique d'avoir exposé une thèse théologique personnelle ou, à tout le moins, confessionnelle.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01420661
Contributor : Robert Macina <>
Submitted on : Tuesday, December 20, 2016 - 7:30:08 PM
Last modification on : Monday, April 9, 2018 - 12:20:05 PM
Long-term archiving on : Monday, March 20, 2017 - 10:24:59 PM

File

Jean le Baptiste était-il Eli...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01420661, version 1

Collections

Citation

Menahem R. Macina. Jean le Baptiste était-il Élie ? : Examen de la tradition néotestamentaire. Proche-Orient Chrétien, 1984, XXXIV, pp.209-232. ⟨hal-01420661⟩

Share

Metrics

Record views

164

Files downloads

523