L’apprentissage du corps : la part des autres : Le métissage sémantique du corps blessé

Résumé : Au sein d’une structure hospitalière, des relations se nouent entre le patient et l’équipe soignante autour du corps. Ces relations à visée thérapeutique ou rééducative supposent un consensus à minima sur la définition de la situation corporelle du patient – un état pathologique – et un travail collectif pour amener ce corps à un meilleur état de santé ou de fonctionnalité. Dans ce cas, le corps fait-il l’objet d’une inculcation de significations par la médecine allopathique ? Les pratiques concrètes du terrain engendrent-elles une assimilation des connaissances et des pratiques proposées par le personnel soignant, un rejet, ou encore un processus menant à une nouvelle conception-usages de son corps par le patient - qui ne serait ni celle promue par la médecine, ni celle que le patient avait incorporée avant l’accident, mais en quelque sorte un métissage sémantique du corps ? Nous proposons de répondre partiellement à ces deux interrogations, en présentant quelques résultats obtenus au cours d’une enquête de terrain en milieu hospitalier, auprès de patients blessés médullaires. Nous prendrons le temps de spécifier le contexte de la rencontre entre ces deux rapports au corps, puis nous donnerons un aperçu des significations échangées au cours des soins en institution sanitaire, avant de conclure sur la question du métissage sémantique du corps du patient.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01419806
Contributor : Eve Gardien <>
Submitted on : Monday, December 19, 2016 - 11:06:47 PM
Last modification on : Wednesday, July 3, 2019 - 10:52:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01419806, version 1

Citation

Eve Gardien. L’apprentissage du corps : la part des autres : Le métissage sémantique du corps blessé. Le corps comme lieu de métissages, ⟨L'Harmattan⟩, pp.301-320, 2003, 2-7475-5839-8. ⟨hal-01419806⟩

Share

Metrics

Record views

486