L’intégration financière – Grandeur et décadence du fédéralisme de marché

Résumé : La crise financière, et ses développements subséquents, ont montré les enjeux et les limites de la régulation financière. La finance doit être régulée afin qu’elle ne conduise pas l’économie au bord de la crise systémique. Cependant, la finance – et notamment ses instruments – sont particulièrement évolutifs. Pour pouvoir continuer à jouer son rôle, la régulation doit être réformée. Le prisme fédéral permet de comprendre les enjeux de la régulation financière. L’étude de l’intégration financière avant la crise montre l’émergence d’un nouveau type de fédéralisme, le fédéralisme de marché. Au sein de l’Union, le fédéralisme de marché se caractérise par une coordination au niveau européen, une régulation au niveau national et une confiance dans le marché. Ce dernier est la source indirecte des instruments normatifs et l’interlocuteur privilégié des régulateurs. La crise financière souligne l’échec d’une telle construction. La tendance expansionniste du marché, et la complicité des États, viennent détruire la souveraineté. Parallèlement, le marché a montré son incapacité à prendre, dans son ensemble, des décisions rationnelles. Les réformes opérées depuis 2008 ont mis en évidence les difficultés à modifier le fédéralisme de marché. Les États restent attachés à leurs prérogatives de régulation, empêchant une évolution d’ampleur. Ainsi, le Système européen de surveillance financière (mis en place en 2010) ne confie que peu de prérogatives à l’échelon européen. L’Union bancaire, actuellement en discussion, a vocation à lui succéder mais sans le remplacer ; démontrant les limites de la technique utilisée. Au final, il est nécessaire de changer de paradigme et de construire l’intégration financière sur un autre paradigme que celui donnant au marché une place centrale.
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01412334
Contributor : Sébastien Adalid <>
Submitted on : Thursday, December 8, 2016 - 11:47:18 AM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 5:38:15 PM
Long-term archiving on : Thursday, March 23, 2017 - 6:44:33 AM

File

S. Adalid(1).pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01412334, version 1

Collections

Citation

Sébastien Adalid. L’intégration financière – Grandeur et décadence du fédéralisme de marché. Stéphane de la Rosa; Francesco Martucci; Edouard Dubout. L’Union européenne et le fédéralisme économique, Bruylant, 2015, 9782802748960. ⟨http://fr.bruylant.larciergroup.com/titres/132568_2/l-union-europeenne-et-le-federalisme-economique.html⟩. ⟨hal-01412334⟩

Share

Metrics

Record views

189

Files downloads

209