Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Action syndicale et modes de politisation des classes populaires : trajectoires et socialisations militantes de travailleurs précaires à la CGT

Résumé : Alors que la sociologie des relations professionnelles tend à réduire le syndicalisme à une activité institutionnalisée et déconnectée des rapports sociaux qui produisent le sens de l'engagement syndical, resituer la CGT dans l'espace des mouvements sociaux fait apparaître cette organisation comme une des seules disposant d'une assise sociale aussi large et capable de promouvoir des membres de classes populaires à des postes de responsabilité face aux représentants du patronat ou de l’État. S'intéresser à l'action syndicale de la CGT est donc une entrée privilégiée pour poser un regard nouveau sur un sujet qui est surtout abordé actuellement à partir de la sociologie des comportement électoraux, à savoir le rapport au politique des classes populaires. A partir d'une recherche en cours sur les trajectoires et socialisations militantes de salariés syndiqués à la CGT et travaillant dans les secteurs précaires de l'emploi privé (grande distribution, service à la personne, sous-traitance industrielle etc), c'est la question des conditions de possibilité de la participation des fractions subalternes de classes populaires aux luttes sociales que nous voulons poser. Pour cela, nous mobilisons les outils conceptuels de l’interactionnisme symbolique qui ont participé au renouvellement de la sociologie politique française des mouvement sociaux (carrière militante, dimension processuelle de l'engagement, façonnage organisationnel, effets de l'engagement etc), - renouveau au sein duquel le syndicalisme demeure quelque peu délaissé -, en recourant à une méthode d'enquête ethnographique faite d'entretiens biographiques et d'observation participante dans les Unions locales CGT (structures chargées de coordonner l'activité syndicale au niveau interprofessionnel, à l'échelle d'un territoire). Le but est donc de saisir la dimension processuelle de l'engagement syndical des travailleurs précaires (adhésion, apprentissage du travail syndical, prise de responsabilité ou au contraire marginalisation etc) en prenant en compte leur ancrage socio-professionnel et les rapports qu'ils entretiennent avec les militants établis de la CGT, chargés de les familiariser au fonctionnement et aux attentes de l'organisation pour favoriser leur prise de responsabilité. En appréhendant les formes d'engagement syndical à travers les aspects pratiques et relationnels du travail syndical, nous montrerons en quoi la spécificité de l'offre militante de la CGT, en tant qu'activité inscrite dans les rapport pratiques de domination au travail et valorisant un habitus de classe oppositionnel, favorise l'attachement à l'organisation de travailleurs précaires distants des modes de politisations à dominante scolaire propres aux membres de classes supérieures Mais si la CGT réussit ainsi à mobiliser des membres de classes populaires tenus à l'écart d'autres formes de participation militante (partis politiques, associations etc), la technicisation des relations professionnelles, qui nécessite d'être complètement familiarisé au droit et à l'usage de l'écrit, reproduit des mécanismes d'auto-censure ou de délégation dans l'action syndicale de la part des travailleurs précaires. L'institutionnalisation de la conflictualité sociale en entreprise, de par les compétences à caractère scolaire qu'elle requiert, participe ainsi à la marginalisation des fractions subalternes de classes populaires au profit des fractions stabilisées à fort capital militant. Mettre la sociologie politique à l'épreuve de l'action syndicale permet donc d'appréhender un problème plus large relatif à la professionnalisation croissante des espaces politiques de délibération qui produit des effets démobilisateurs pour les fractions de classes populaires les plus démunis en capital culturel.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01406093
Contributor : Charles Berthonneau <>
Submitted on : Wednesday, November 30, 2016 - 5:31:05 PM
Last modification on : Tuesday, March 30, 2021 - 3:48:17 AM
Long-term archiving on: : Monday, March 27, 2017 - 8:27:52 AM

Files

ST17-Berthonneau.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01406093, version 1

Collections

Citation

Charles Berthonneau. Action syndicale et modes de politisation des classes populaires : trajectoires et socialisations militantes de travailleurs précaires à la CGT. 6e Congrès international des associations francophones de science politique, IEPI, Feb 2015, Lausanne, Suisse. ⟨hal-01406093⟩

Share

Metrics

Record views

194

Files downloads

802