« Claude Debussy, musicien français » : les années de guerre d’un compositeur

Résumé : « Avec ou sans patriotisme, la guerre c'est du désordre accumulé. J'ai horreur du désordre, donc : je n'aime pas la guerre. […] » 1. C'est par cette réflexion adressée à André Caplet que Debussy dévoile ses sentiments sur les douloureux événements qui secouent l'Europe au milieu de l'année 1914. Patriote, il l'est pourtant dès les premiers jours de la guerre dans ses propos, mais aussi dans sa composition. Quant au désordre, cette irruption de l'imprévu dans son quotidien, il en subit les lourdes conséquences à plusieurs titres : la guerre le pousse hors de chez lui, bouleverse sa vie sociale et musicale, lui arrache des êtres chers, etc. Plusieurs soucis de santé provoquent dès cette période un ralentissement de sa production artistique, jusqu'à ce qu'un désordre plus intime et plus handicapant, un cancer, finisse par l'emporter en 1918. Sur le plan artistique européen, l'avènement de la Première Guerre mondiale réveille et affirme des antagonismes culturels préexistants. Les oppositions entre écoles nationales musicales ne sont cependant pas spécifiques au XX e siècle ; les célèbres querelles du XVIII e siècle avaient déjà souligné une volonté de « nationaliser » des esthétiques musicales 2. Dès le début du conflit, des deux côtés du Rhin, la culture de l'ennemi est dévaluée et rejetée. Pourtant dans le domaine musical, la musique allemande, notamment l'écriture wagnérienne, a fortement imprégné la composition française du XIX e siècle. La musique française de la Belle Époque s'est bien souvent inscrite dans une démarche post-wagnérienne, soit par filiation, soit par rejet. Claude Debussy a eu la particularité de se positionner tour à tour dans ces deux perspectives 3. Au début du siècle, il se détache de la composition allemande pour s'aventurer dans d'autres esthétiques, en empruntant, entre autres, à des harmonies extra-européennes 4. Avec l'avènement de la guerre, Debussy s'adonne à un fervent nationalisme qui se traduit aussi bien par des propos perceptibles dans sa correspondance, que par des compositions musicales. Mais en quoi cette forme de nationalisme contribue-t-elle à redéfinir son écriture ? Cette conférence s'articule en trois temps : elle revient tout d'abord sur la première année de guerre de Debussy, année au cours de laquelle le compositeur se positionne face au conflit, puis elle s'intéresse à la nature du nationalisme debussyste, avant de se porter sur les oeuvres de circonstances produites durant cette période.
Mots-clés : Debussy guerre Nationalisme
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01403762
Contributor : Bénédicte Percheron <>
Submitted on : Tuesday, November 29, 2016 - 8:59:46 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 5:36:08 PM
Long-term archiving on : Tuesday, March 21, 2017 - 12:57:40 AM

File

Mise en ligne 27 novembre 2016...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01403762, version 1

Collections

Citation

Bénédicte Percheron. « Claude Debussy, musicien français » : les années de guerre d’un compositeur . Les Rendez-vous de 14-18, ESPE de Rouen, Feb 2014, Rouen, France. ⟨hal-01403762⟩

Share

Metrics

Record views

1218

Files downloads

1799