Les mouvements d’opposition contre les Grands projets inutiles imposés (GPII) à l’avant-garde de la ruralité ?

Abstract : Un certain nombre de territoires pensés par les États comme espaces de relégation font l’objet de restructurations démesurées et incompatibles avec les vies autochtones. Face à ces Grand projets inutiles et imposés, des mouvements d’ampleur transnationale se sont formés. À travers l’exemple du mouvement Notav, critiquant sur le versant italien le projet d’une nouvelle ligne ferroviaire reliant Turin à Lyon, Anahita Grisoni revient sur les problématiques mises en perspective par ces formes de luttes prônant des alternatives de vie en milieu rural.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01400018
Contributor : Anahita Grisoni <>
Submitted on : Monday, November 21, 2016 - 12:28:23 PM
Last modification on : Wednesday, April 10, 2019 - 1:34:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01400018, version 1

Citation

Anahita Grisoni. Les mouvements d’opposition contre les Grands projets inutiles imposés (GPII) à l’avant-garde de la ruralité ?. Mouvements, La découverte, 2016, Vitalités politiques en rase campagne, 84 (1), pp.180. ⟨hal-01400018⟩

Share

Metrics

Record views

233