Un "portrait intellectuel" : entre Clio et Minerve, J.-J. Linz

Résumé : Juan Linz, politiste américain encore trop peu connu en France, peut-être considéré comme un des pères fondateurs de la sociologie historique interprétative. Cette démarche naît aux États-Unis dans les années 1970, à la fois chez les tenants du marxismes et chez les néo-développementalistes. C'est à ce dernier courant qu'appartiennent les premiers travaux de Linz. Dans sa thèse de doctorat, effectuée sous la direction de S.M.Lipset, il s'attache à montrer les rapports entre le jeu politique en R.F.A. et le niveau de développement économique. Linz appartient donc en plein au courant développementaliste dominant la science politique américaine des années 60, tant l'influence intellectuelle de Lipset, Dahl, Hirschman marque ses premiers écrits. Mais si cette filiation devait être rappelée, il est sans doute plus pertinent de centrer ce portrait sur l’évolution ultérieure de Juan Linz vers la sociologie historique.
Complete list of metadatas

Cited literature [35 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01392729
Contributor : William Genieys <>
Submitted on : Thursday, November 24, 2016 - 11:23:08 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 5:06:41 PM
Long-term archiving on : Tuesday, March 14, 2017 - 11:05:19 PM

File

Un portrait intelectuel entre ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

William Genieys. Un "portrait intellectuel" : entre Clio et Minerve, J.-J. Linz. Pôle Sud, Éditions Climats, 1994, pp.79-87. ⟨10.3406/pole.1994.1327⟩. ⟨hal-01392729⟩

Share

Metrics

Record views

156

Files downloads

76