Espaces "incitatifs", de "La Prison sans chagrin" (1669) à "La Petite Maison" (1758). Genèse et ambiguïtés d’un chronotope libertin

Résumé : L’article est centré autour d’une étude comparée entre La Prison sans chagrin (roman anonyme et oublié de 1669) et le récit aujourd’hui bien connu de Bastide : La Petite Maison (1763). Les deux récits accordent une place centrale à l’évocation d’un espace destiné à séduire une jeune femme, et le récit du XVIIe siècle possède un grand nombre de caractéristiques qui pourraient le faire classer comme « libertin ». De La Prison sans chagrin à La Petite Maison, le scénario est en apparence presque similaire. Mais la confrontation précise des deux espaces « incitatifs » sur lesquels les textes construisent leur intrigue montre que le mécanisme de l’incitation a, en réalité, changé de nature.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01389901
Contributeur : Christophe Martin <>
Soumis le : vendredi 4 novembre 2016 - 16:56:16
Dernière modification le : vendredi 5 octobre 2018 - 13:35:20
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 février 2017 - 12:11:43

Fichier

C. Martin Esprit Créateur esp...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01389901, version 1

Collections

Citation

Christophe Martin. Espaces "incitatifs", de "La Prison sans chagrin" (1669) à "La Petite Maison" (1758). Genèse et ambiguïtés d’un chronotope libertin. L'Esprit Créateur, 2003, The Libertine Chronotope, 43 (4), pp.16-27. 〈https://espritcreateur.org/article/espaces-incitatifs-de-la-prison-sans-chagrin-1669-à-la-petite-maison-1763-genèse-et〉. 〈hal-01389901〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

107

Téléchargements de fichiers

73