Une géoclimatologie culturelle. : Comparaison entre les paysages peints des Hollandais et des Espagnols au « Siècle d’or »

Résumé : Le Siècle d’or est marqué par une grande production picturale en Espagne et dans les Provinces‐Unies. Dans les Provinces‐Unies, les peintres ont fait du paysage un genre en soi alors qu’en Espagne ils s’y sont moins intéressés. En tant que géoclimatologues utilisant aussi des méthodes de géographie culturelle, nous nous appuyons sur les représentations du temps qu’il fait dans ces peintures de paysage. À une époque de transition, alors que le paysage est inventé en peinture, ces images montrent deux visions totalement différentes de la réalité au travers de deux représentations des climats saisonnièrement opposés. Ainsi, si les maîtres hollandais ont adoubé le froid, c’est parce qu’il a permis la construction d’une série de motifs contribuant à créer un paysage hivernal identitaire.
Type de document :
Article dans une revue
Géographie et cultures, L'Harmattan, 2016, Géographie et cultures à Cerisy, 93-94, pp.175-188. 〈http://gc.revues.org/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01378803
Contributeur : Alexis Metzger <>
Soumis le : lundi 10 octobre 2016 - 17:54:49
Dernière modification le : vendredi 21 octobre 2016 - 08:50:20

Identifiants

  • HAL Id : hal-01378803, version 1

Collections

Citation

Alexis Metzger, Tabeaud Martine. Une géoclimatologie culturelle. : Comparaison entre les paysages peints des Hollandais et des Espagnols au « Siècle d’or ». Géographie et cultures, L'Harmattan, 2016, Géographie et cultures à Cerisy, 93-94, pp.175-188. 〈http://gc.revues.org/〉. 〈hal-01378803〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145