La cartographie automatique des compartiments stationnels selon une approche symphytosociologique

Résumé : Le programme de cartographie des végétations de France métropolitaine (CarHAB) propose dans sa phase méthodologique la constitution de fonds pré-cartographiques destinés à aider les cartographes de terrain. Le fond dit « physionomique » présente les grandes catégories physionomiques de végétation mises en évidence par télédétection et dans une moindre mesure par photo-interprétation. Le fond dit « environnemental » propose, grâce aux outils d’analyse spatiale des Systèmes d’Information Géographique et aux méthodes statistiques de partitionnement, une délimitation d’enveloppes écologiques relativement homogènes. L’appréhension des compartiments écologiques tels qu’entendus ici, suit les principes symphytosociologiques de la tessella, cadre spatial des séries de végétation s’appuyant sur la notion de végétation potentielle. Au travers de la reconnaissance des groupements végétaux et de leurs liens dynamiques, les compartiments écologiques sont mis en évidence et cartés in situ. Ces échantillons cartographiques sur des secteurs tests guident indéniablement la réalisation du fond environnemental dont la production résulte de traitements SIG et statistiques. Le passage de la représentation spatiale de ces enveloppes à la cartographie des compartiments écologiques repose sur une démarche collaborative forte et nourrie de nombreux échanges entre cartographes de terrain et géomaticiens. L’objectif de cette communication est donc de présenter de manière critique la méthode d’élaboration du fond environnemental en soulignant l’importance des allers- retours entre observations de terrain et modélisations spatiales. Les résultats présentés sont issus des travaux réalisés sur les territoires du Parc naturel régional du Pilat (département de la Loire), du PNR Livradois-Forez (département du Puy-de-Dôme) et du Bas-Vivarais (département de l’Ardèche). Trois aspects seront plus particulièrement précisés et discutés : - les liens entre compartiments écologiques et végétation, tributaires de l’échelle spatiale retenue, conditionnant les résultats obtenus ; - le paramétrage des données écologiques et l’utilisation des observations terrain ; - l’extension de la méthode sur de vastes territoires. Enfin l’intérêt pour la conservation de la nature sera évoqué, au travers notamment de la notion de végétation potentielle.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01378012
Contributor : Pierre-Olivier Mazagol <>
Submitted on : Saturday, October 8, 2016 - 3:22:02 PM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:35:58 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01378012, version 1

Citation

Guillaume Choisnet, Céline Sacca, Colin Hostein, Aurélien Fournier, Mélanie Dumont, et al.. La cartographie automatique des compartiments stationnels selon une approche symphytosociologique . International Meeting "Vegetation and nature Conservation", Oct 2016, Saint-Brieuc, France. ⟨hal-01378012⟩

Share

Metrics

Record views

466