Pratiques, discours et représentation autour du café en France et en Allemagne,

Abstract : Sous ce mot banal « café », tant il fait partie de la vie quotidienne, se cache un terme riche de sens, à la fois par sa polysémie et par les diverses expériences qu’il souligne. Analyser ce qui est, et ce qui fait sens dans cet univers où les ressemblances avec l’œnologie sont sensibles, permet de décrypter les systèmes de signes de nature hétérogène qui s’y rattachent. Dimension spatiale (synonyme de bistrot), il est également dimension temporelle (pause-café) ou atemporelle (à toute heure) qui se charge d’une forte empreinte sociale (échange autour d’un café) et constitue pour certains un véritable rite autour de la machine à café, nouveau totem. Signe des temps, il joue sur deux espaces, celui de la mondialisation, de la globalisation dont il est le produit mais aussi celui de la singularisation et de l’individualisation. En effet, la dosette, la capsule font entrer le café dans un espace quasi-sacré où chacun exprime sa préférence (voire sa différence) à travers des séries de dualités (fort/doux, etc.), auxquelles il faut s’initier pour partager de nouvelles expériences de ré-enchantement du monde, du moins, du quotidien. Théâtralisé par des appellations évocatrices développées par le marketing, le café s’adapte à toute situation (temporelle, spatiale, sociale) et élargit sa sphère de consommation en intégrant la table comme ingrédient à part entière. Mis en scène à la fois par le discours mais aussi par la représentation de l’objet lui-même, qui n’échappe pas au phénomène global d’esthétisation (design), ou de son contenant, il s’invite comme phénomène favorisant la communication en rejoignant la commensalité liée à la table, tout en devenant lui-même, objet de discours. L’analyse, fondée sur le regard croisé des sciences du langage, de la sémiotique et de l’ethno-anthropologie rend compte de la dimension communicationnelle globale et s’élargit à l’ethnomarketing. Révélant la façon dont nous construisons le monde, le café semble prendre cette dimension sacrée d’une quête plurielle, entre saveurs et valeurs, qui justifie la prise en compte d’une approche multimodale de ces différentes manifestations. L’objectif du présent article est précisément d’interroger dans deux pays, la France et l’Allemagne, la perception du café et sa culture.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01368919
Contributor : Clémentine Hugol-Gential <>
Submitted on : Tuesday, September 20, 2016 - 11:47:11 AM
Last modification on : Thursday, January 31, 2019 - 2:52:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01368919, version 1

Citation

Clémentine Hugol-Gential, Anne Parizot, Mariette Sicard, Jean-Jacques Boutaud. Pratiques, discours et représentation autour du café en France et en Allemagne, . Harmattan, collection questions alimentaires et gastronomiques. ECRITS ET DISCOURS CULINAIRES : QUAND LES MOTS SE METTENT A TABLE , pp.333-345, 2016. ⟨hal-01368919⟩

Share

Metrics

Record views

270