Des systèmes de signalement du temps aux navires dans les ports français, dans les années 1880. Le cas du port de Bordeaux dans la correspondance de Georges Rayet

J. De La Noe 1
1 FORMATION STELLAIRE 2016
LAB - Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux [Pessac]
Abstract : Au XIXe siècle, la connaissance de l'heure à bord des navires est primordiale pour gérer la navigation. Le système de « time-ball » initialement installé dans les ports anglais à partir de 1829, est peu à peu développé dans différents pays. L'un des arguments pour la fondation d'un observatoire astronomique à Bordeaux fin XIXe est la fourniture de l'heure précise aux navires du port. Les lettres de réponse des directeurs des ports français de Cherbourg, Brest, Rochefort et Toulon au directeur de l'observatoire de Bordeaux, Georges Rayet, qui les a questionnés en 1880, donnent une idée pessimiste de l'efficacité des systèmes installés. Finalement, à Bordeaux, le projet s'enlise dans les débats d'une commission faisant intervenir différentes institutions rivales qui ont peur de perdre leurs prérogatives. Entre-temps, l'unification de l'heure en France a fait son chemin avec le développement des chemins de fer. La radio transmission de l'heure à partir de la Tour Eiffel est mise en place dès 1891.
Type de document :
Autre publication
Cahiers François Viète, Série II, n°8-9, 2016 - sous la direction de Guy Boistel et Olivier Sauze.. 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01358137
Contributeur : Marie-Paule Pomies <>
Soumis le : mercredi 31 août 2016 - 10:40:29
Dernière modification le : jeudi 1 septembre 2016 - 01:05:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-01358137, version 1

Collections

Citation

J. De La Noe. Des systèmes de signalement du temps aux navires dans les ports français, dans les années 1880. Le cas du port de Bordeaux dans la correspondance de Georges Rayet. Cahiers François Viète, Série II, n°8-9, 2016 - sous la direction de Guy Boistel et Olivier Sauze.. 2016. 〈hal-01358137〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35