Grands barrages, frontières et intégration en Amérique du Sud

Résumé : Dans un contexte de tension énergétique, principalement liée à la croissance de la consommation, la construction de barrages de grandes dimensions a été relancée en Amérique latine depuis une dizaine d’années, dans le prolongement des projets menés par les dictatures dans les années 1970. Ces projets pharaoniques qui naissent sur des cours d’eau parmi les plus grands fleuves du monde comme l’Amazone, le Paraná, le Marañon ou le Madeira, se localisent préférentiellement dans les territoires frontaliers, à la fois périphériques et inexploités. Assurer l’approvisionnement en énergie des grandes métropoles nationales est le principal objectif, mais ces barrages permettent aussi d’intégrer des territoires marginaux aux territoires nationaux en s’assurant une mise en valeur des ressources naturelles et favorisent le développement de coopérations transfrontalières, entre rivalités et intégrations
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de l'Association de géographes français, Association des Géographes Français, 2015, 2015-2, pp. 245-260
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01350033
Contributeur : Christine Maury Referent Hal Edytem <>
Soumis le : vendredi 29 juillet 2016 - 14:52:29
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-01350033, version 1

Citation

Marie Emilie Forget, Sébastien Velut. Grands barrages, frontières et intégration en Amérique du Sud . Bulletin de l'Association de géographes français, Association des Géographes Français, 2015, 2015-2, pp. 245-260. 〈hal-01350033〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

288