Des chevaux réels et un cheval idéal: naturalisme et idéalisation des chevaux des portraits équestres italiens des Trecento et Quattrocento

Abstract : Une des spécificités des portraits équestres italiens des XIVe et XVe siècles tient dans la double tendance au naturalisme et à l’idéalisation de leurs montures. D’une manière générale, la tension entre individualisation et idéalisation se trouve au cœur de la pensée artistique de la Renaissance, qui fit du portrait son terrain d’élection. Perceptible dans les effigies comme dans toute représentation équestre, y compris les études, via certains modèles équins et détails morphologiques ou physiologiques, la tendance croissante au naturalisme renvoie notamment à la pratique novatrice de la représentation d’après nature. Néanmoins, cette tendance n’empêche pas une certaine idéalisation du cheval, en lien avec un idéal équin théorique et artistique.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01345408
Contributor : Armelle Fémelat <>
Submitted on : Wednesday, July 13, 2016 - 4:11:27 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01345408, version 1

Collections

Citation

Armelle Fémelat. Des chevaux réels et un cheval idéal: naturalisme et idéalisation des chevaux des portraits équestres italiens des Trecento et Quattrocento. In Situ : Revue des patrimoines, Ministère de la Culture et de la Communication, Direction de l'architecture et du patrimoine, [Sous-direction des études, de la documentation et de l'Inventaire], 2015, Le cheval en images. Art et société. Anatomie, esthétique et didactique. ⟨hal-01345408⟩

Share

Metrics

Record views

172