Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Aspect multicritère de la performance énergétique des bâtiments

Abstract : La performance énergétique des bâtiments est un enjeu économique majeur des décennies à venir. Elle conditionne non seulement les projets de construction de nouveaux logements et la rénovation du parc existant mais également l’utilisation des logements actuels et futurs. Dans cette étude nous nous restreignons au cadre de la rénovation de logements existants. La décision de rénovation est le résultat d’un processus complexe qui dépend de multiples facteurs. Cependant elle est prise par un unique acteur, le propriétaire du logement, dans un cadre individuel ou collectif. L’analyse des statistiques de rénovation fournie par une enquête récente de l’ADEME montre que cette décision n’est pas motivée par le seul calcul de rentabilité, le gain (les économies d’énergie) rapporté à l’investissement (le montant de la rénovation) mais que d’autres facteurs influencent la décision. L’idée de cet article est de fournir au décideur (le propriétaire) une aide qui lui permette de mieux appréhender les critères qui fondent sa décision ; et ce, afin de construire une décision (le projet de rénovation) adaptée à son besoin. Nous proposons donc d’établir un modèle de préférence générique fondé sur une hiérarchie de critères qui sera ensuite instanciée suivant le contexte de décision (propriétaire, logement, contexte). La quantification du modèle sera réalisée grâce à la méthode MACBETH (Multi Attractiveness Categorical Based MetHod). Ce modèle de préférence permet au décideur d’établir un ordre sur les actions de rénovation qu’il envisage, voire même de construire de nouvelles actions qui le satisfasse davantage. La hiérarchie de critères est établie sur la base des études disponibles et d’une enquête téléphonique menée auprès d’un échantillon d’une dizaine de propriétaires. Les familles de critères identifiées sont : l’aspect économique du projet de rénovation, le confort du logement, les conditions du chantier de rénovation, la sensibilité environnementale du propriétaire, et l’ancienneté d’occupation. Au total, 15 critères (8 quantitatifs et 7 qualitatifs) sont pris en considération. Ce modèle « générique » de préférence est ensuite instancié pour un logement (ou groupe de logement) donné suivant ses spécificités. Le propriétaire est interrogé sur : •ses préférences et intensités de préférence concernant les 15 critères afin de déterminer leurs poids respectifs ; •l’échelle de quantification pour chaque critère suivant la base de comparaison MACBETH la plus adaptée. Dans le cas où le propriétaire ne souhaite pas être interrogé, un modèle consensuel lui est proposé. A partir des résultats obtenus, il peut alors revenir sur ce modèle et le personnaliser. Les actions considérées sont des actions « types », qui concernent, l’isolation des murs, toitures et ouvrants du logement, la rénovation du système de chauffage, la mise ne place d’une programmation de la température, la ventilation mécanique contrôlée… Ces actions doivent être détaillées et adaptées dans chaque contexte de rénovation suivant le besoin de chaque logement. Au final, le propriétaire d’un logement dispose d’une liste d’actions rangées de la plus satisfaisante à la moins satisfaisante. Des informations de sensibilité (à la valeur des poids des critères) et de robustesse (à quelles conditions le rang d’une action est conservé) complètent cet ordre.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01343900
Contributor : Vincent Clivillé <>
Submitted on : Monday, July 11, 2016 - 7:32:34 AM
Last modification on : Wednesday, February 3, 2021 - 12:34:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01343900, version 1

Collections

Citation

Anna Risch, Lamia Berrah, Vincent Clivillé. Aspect multicritère de la performance énergétique des bâtiments. 83èmes journées EWG-MCDA, ESADE Business School, Ramon Llull University, Mar 2016, Barcelone, Spain. ⟨hal-01343900⟩

Share

Metrics

Record views

185