Changements organisationnels et dynamiques institutionnelles à l’ère de la sélection génomique : la « création génétique » Holstein en Europe

Abstract : Ce projet de thèse s’inscrit dans les enjeux récents autour du gouvernement du vivant, au carrefour entre sciences sociales (sciences de gestion, sociologie) et sciences biotechniques (génétique, sélection). La sélection génomique, développée dans le domaine de la sélection des bovins laitiers en France et à l’international depuis 2009, reconfigure les rapports entre acteurs (recherche, Etat, industrie). L’objectif de cette thèse est d’analyser ces reconfigurations au travers d’une étude de l’organisation des rapports entre ces acteurs entre trois pays européens contrastés (France, Irlande, Pays-Bas), et d’identifier les différentes logiques institutionnelles à l’œuvre, leurs tensions ou leurs combinaisons dans la production d’ordre institutionnel définissant différentes formes de gouvernement du vivant.
Type de document :
Poster
Séminaire du métaprogramme Selgen : Entre Sélection et Génomique, Dec 2014, Paris, France. 2014
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01331933
Contributeur : Germain Tesniere <>
Soumis le : mardi 14 juin 2016 - 18:42:10
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 10:58:45

Identifiants

  • HAL Id : hal-01331933, version 1

Collections

Citation

Germain Tesniere. Changements organisationnels et dynamiques institutionnelles à l’ère de la sélection génomique : la « création génétique » Holstein en Europe. Séminaire du métaprogramme Selgen : Entre Sélection et Génomique, Dec 2014, Paris, France. 2014. 〈hal-01331933〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

261