Contribution de la marque employeur à l'attractivité : les limites des approches cognitives analytiques

Résumé : Les frontières entre la GRH et le marketing s’estompent et les concepts de la relation client sont de plus en plus mobilisés pour décrire la relation employeur. Certains concepts issus du marketing sont ainsi mobilisés en GRH pour aider à mieux comprendre le recrutement, l’implication ou encore la fidélisation. La marque-employeur est sans conteste celui qui a retenu le plus l’attention. Cependant, la plupart des travaux suivant cette approche souffrent de plusieurs limites, à la fois théoriques, méthodologiques et managériales. Cette recherche reprend les concepts de marque théorisés en marketing afin de les adapter au cadre des RH et propose une méthodologie mesurant la portée de la marque-employeur sur l’attractivité d’une entreprise. Une application de celle-ci menée auprès de 196 individus souligne que l’effet semble exister, mais à un niveau relativement secondaire.
Type de document :
Article dans une revue
Revue de Gestion des Ressources Humaines, Eska, 2015, 4 (98), pp.45--57. 〈https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GRHU_098_0045〉. 〈10.3917/grhu.098.0045〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01329179
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 17:33:52
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 18:47:28

Identifiants

Citation

Etienne Maclouf, Bertrand Belvaux. Contribution de la marque employeur à l'attractivité : les limites des approches cognitives analytiques. Revue de Gestion des Ressources Humaines, Eska, 2015, 4 (98), pp.45--57. 〈https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GRHU_098_0045〉. 〈10.3917/grhu.098.0045〉. 〈hal-01329179〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

561