Corporate Venturing en syndication: les intérêts cognitifs des relations entre les entreprises industrielles et les sociétés financières de capital-risque

Résumé : Cet article examine l’efficacité des dépenses de corporate venturing (cv) du point de vue cognitif. À partir d’un échantillon de 135 entreprises industrielles actives en cv, nous montrons que les bénéfices cognitifs tirés du corporate venturing sont réservés aux seules entreprises industrielles dépensant massivement pour initier des relations avec le plus grand nombre de sociétés financières de capital-risque ou avec les plus efficaces d’entre-elles. Ces entreprises entretiennent la dynamique relationnelle en renouvelant leurs dépenses période après période et ceci confère aux dépenses de cv le statut d’investissement de forme.
Type de document :
Article dans une revue
Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2015, 18 (3), 〈http://fcs.revues.org/1694〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01329175
Contributeur : Crego - Université de Bourgogne <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2016 - 17:33:46
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-01329175, version 1

Collections

Citation

Eric Braune, Kirsten Burkhardt, Eric Le Fur. Corporate Venturing en syndication: les intérêts cognitifs des relations entre les entreprises industrielles et les sociétés financières de capital-risque. Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2015, 18 (3), 〈http://fcs.revues.org/1694〉. 〈hal-01329175〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

105