LE MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET LA CRISE DE LA POLITIQUE CULTURELLE

Résumé : Après l’annulation de nombreux festivals d’été, le mouvement des intermittents semble ne pas faiblir. La liste des initiatives et actions entreprises est longue et la mobilisation a été importante et multiforme. Moins spectaculaires, parce que moins médiatisés, les débrayages, les prises de position de personnes ou d’organisations et les annulations de tournages dans l’audiovisuel ont également été significatifs. 2 En donnant son agrément au protocole du 26 juin, le gouvernement Raffarin a montré qu’il en approuvait pleinement les termes et a réitéré la « méthode » qu’on lui connaît dorénavant depuis plusieurs mois. Dans ce cas précis, il a délégué à deux partenaires une décision politique majeure et n’est intervenu dans le conflit qu’à contre-cœur. En laissant entendre que le régime était condamné par le MEDEF, le gouvernement a présenté, selon un schéma qui rappelle la récente réforme des retraites, l’accord conclu entre la CFDT et le MEDEF comme un sauvetage inespéré, à prendre ou à laisser.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01327301
Contributor : François Ribac <>
Submitted on : Monday, June 6, 2016 - 3:54:50 PM
Last modification on : Friday, June 8, 2018 - 2:50:15 PM

File

MOUV_030_0108.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

François Ribac. LE MOUVEMENT DES INTERMITTENTS ET LA CRISE DE LA POLITIQUE CULTURELLE. Mouvements, La découverte, 2003, 2003/5 (30), pp.108 - 115 ⟨http://mouvements.info/⟩. ⟨10.3917/mouv.030.0108⟩. ⟨hal-01327301⟩

Share

Metrics

Record views

128

Files downloads

157