Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Sur la taille finale des épidémies avec saisonnalité

Résumé : On étudie d'abord un système SIR d'équations différentielles à coefficients périodiques qui décrit une épidémie dans un environnement saisonnier. Contrairement à un environnement constant, la taille finale de l'épidémie peut ne pas être une fonction croissante de la reproductivité nette R0 ou de la fraction initiale de personnes infectées. De plus, de grandes épidémies peuvent se produire même si R0 < 1. Mais comme dans un environnement constant, la taille finale de l'épidémie tend vers 0 quand R0 < 1 et quand la fraction initiale de personnes infectées tend vers 0. Lorsque R0 > 1, la taille finale de l'épidémie est supérieure à la fraction 1 − 1/R0 de la population initiale non immunisée. En résumé, la reproductivité nette R0 garde la propriété classique de seuil mais de nombreuses autres propriétés ne sont plus vraies dans un environnement saisonnier. On devrait conserver ces résultats théoriques a l'esprit lorsqu'on analyse des données pour des maladies émergentes à vecteurs (virus du Nil occidental, dengue, chikungunya) ou transmises par voie aérienne (SRAS, grippe pandémique), toutes ces maladies étant influencées par la saisonnalité.
Complete list of metadata

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01299608
Contributor : Nicolas Bacaer Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 7, 2016 - 9:13:24 PM
Last modification on : Tuesday, December 7, 2021 - 5:50:02 PM
Long-term archiving on: : Monday, November 14, 2016 - 10:04:46 PM

File

2009TailleFinale.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Nicolas Bacaër, M. Gabriela M. Gomes. Sur la taille finale des épidémies avec saisonnalité. Bulletin of Mathematical Biology, Springer Verlag, 2009, 71 (8), pp.1954. ⟨10.1007/s11538-009-9433-7⟩. ⟨hal-01299608v1⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles