L'évaluation globale des technologies

Résumé : L'évaluation des technologies prend un aspect particulier depuis qu'il est devenu patent que la nature n'a pas une résilience infinie. Comme l'espèce humaine, en tant que telle, dépend, comme toute autre espèce, de l'état de la nature pour pérenniser sa présence sur terre, les enjeux de l'évaluation prennent des dimensions nouvelles, dans un cadre nouveau. L'évaluation classique, analytique, causaliste et essentiellement loco-régionale, vise surtout le niveau de l'individu ou de la collectivité. Elle ne peut répondre à la question de savoir quelle sera la réponse de la biosphère aux perturbations que nous lui faisons subir. C'est pourtant ce type de question qui nous importe aujourd'hui. 1. Contexte Les systèmes comme la biosphère ou la biogée 3 sont beaucoup trop complexes pour permettre une prédiction à moyen et long terme de leurs réactions aux perturbations liées aux activités humaines. Comme il n'est pas raisonnable d'envisager l'arrêt des techniques ni même celui de l'innovation, du fait de l'extrême dépendance de nos sociétés aux produits technoscientifiques et qu'il est nécessaire de nous adapter aux changements générés, il est impératif de développer de nouvelles méthodes pour aborder globalement (et non plus seulement analytiquement) la question de l'évaluation de nos actes et des technologies. Schématiquement, alors que l'évaluation classique demande « si je fais cela, que va-t-il se produire ? », l'évaluation globale, se situant à un niveau systémique, oublie ce type de question, qui dépasse nos capacités, pour demander « si je fais cela, est-ce que je touche à quelque chose d'important pour l'organisation du système considéré ? ». On vise, en somme, non à prédire ce qui va se passer, mais à évaluer la gravité potentielle d'une interaction avec le système qui nous contient. Ce questionnement nouveau correspond à l'appel à projets lancé en 2011 par le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie (MEDDE) dans le cadre du programme « RiskOGM », qui a été attribué au GIET en collaboration avec l'UMR-5600-INSA de Lyon, de l'équipe d'Immunologie Intégrative FRE3632 CNRS UPMC 4 , et avec la participation, lors du colloque de restitution « EvaGo », de chercheurs de l'Institut des Systèmes Complexes Paris-Île de France (ISC-PIF), dont l'intérêt est souligné dans la revue du CNRS 5
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Bertrand Bocquet. La Fièvre de l'évaluation , Presses Universitaires du Septentrion, 2016, 978-2-7574-1269-5. 〈http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100998460〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01298219
Contributeur : Véronique Thomas-Vaslin <>
Soumis le : mardi 5 avril 2016 - 16:28:01
Dernière modification le : jeudi 22 novembre 2018 - 14:27:53
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 17:34:22

Fichier

16 Evaluation globale des tech...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01298219, version 1

Collections

Citation

Frédéric Jacquemart, Véronique Thomas-Vaslin. L'évaluation globale des technologies. Bertrand Bocquet. La Fièvre de l'évaluation , Presses Universitaires du Septentrion, 2016, 978-2-7574-1269-5. 〈http://www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100998460〉. 〈hal-01298219〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

137

Téléchargements de fichiers

66