Hyper-généricité pour les langages à objets : le modèle OFL

Résumé : Dans cet article, nous décrivons certains aspects du modèle OFL qui repose essentiellement sur le paramétrage des classes et des relations entre classes, caractéristique que nous nommons hyper-généricité. Nous souhaitons montrer que le paramétrage des relations entre classes permet de modéliser une grande variété de relations et d'améliorer ainsi la qualité du code produit. Le fait d'utiliser ce système de paramètres permet aussi le plus souvent de s'affranchir d'une lourde étape de méta-programmation. Pour illustrer notre propos, nous définissons deux nouvelles relations is-a-view-of qui offrent la capacité de créer des points de vue sur les objets. La première prend la forme d'une relation d'utilisation comme la clientèle. La seconde est décrite comme une relation d'importation telle l'héritage.
Type de document :
Communication dans un congrès
LMO 2001 (Langages et Modèles à Objets), Jan 2001, Le Croisic, France. 7 (1-2/2001), pp.63-78, L'objet : logiciels, bases de données, réseaux
Liste complète des métadonnées


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01285970
Contributeur : Pierre Crescenzo <>
Soumis le : jeudi 10 mars 2016 - 10:21:19
Dernière modification le : lundi 21 mars 2016 - 17:28:14
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 13:46:59

Fichier

lmo-2001-01.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01285970, version 1

Collections

Citation

Adeline Capouillez, Robert Chignoli, Pierre Crescenzo, Philippe Lahire. Hyper-généricité pour les langages à objets : le modèle OFL. LMO 2001 (Langages et Modèles à Objets), Jan 2001, Le Croisic, France. 7 (1-2/2001), pp.63-78, L'objet : logiciels, bases de données, réseaux. <hal-01285970>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

55

Téléchargements du document

35