Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La construction d'un territoire pour le loisir, Le cas des alpes franco-italiennes dans l'après-Seconde Guerre mondiale.

Résumé : Dans le cadre d’une thèse de doctorat en architecture cette contribution reflète le rôle que l’architecte a joué dans le procès de transformation du territoire alpin entre France et Italie, suite à la diffusion du tourisme de masse, dans deux systèmes politiques, économiques et culturel différents. Si le développement du tourisme de masse a déjà été étudié par les sociologues et les économistes, la recherche architecturale n’a pas encore suffisamment exploité les liens entre demande, conception et construction des lieux voués au loisir et aux vacances. En outre, l’impact considérable que ce phénomène a eu en montagne fait des Alpes un terrain d’étude privilégié. Les enjeux avec lesquels la montagne se confronte aujourd’hui (changement climatique, transition énergétique, relation ville – montagne, évolution du marché touristique, renouvellement des équipements,…) influencent le regard de l’architecte-chercheur. L’aventure de l’architecture moderne en montagne est un sujet auquel il s’est intéressé depuis des décennies, aujourd’hui on fait l’hypothèse qu’une nouvelle approche est nécessaire pour mieux comprendre ce phénomène. On propose ainsi de passer de l’étude d’un objet architecturale vers la prise en considération d’un système plus complexe d’infrastructures sur un territoire, qu’on entend dans ses composantes environnementale, anthropologique et culturelle (Magnaghi, 2001). On choisit de limiter le champ d’étude aux projets de stations de sport d’hiver dites de troisième génération maitrise foncière et le site vierge ou elles s’implantent font émerger plus clairement la volonté des concepteurs, d’autre part la complexité de ces expériences nous oblige à prendre en compte tous les acteurs qui ont joué un rôle dans la construction du territoire. L’histoire de l’aménagement des Alpes italiennes et françaises est très différente. Si d’un côté on remarque plusieurs moments de contact entre les deux cultures architecturales, de l’autre une profonde diversité au niveau du rôle des acteurs privés et publics et de la gestion du foncier rend difficile une comparaison entre les deux Pays. Pour cette raison, on choisit d’enquêter l’œuvre de Laurent Chappis, urbaniste et architecte transfrontalier, afin de comprendre comment une pensée s’est concrétisée sur les deux versants des Alpes. En effet, après avoir contribué à l’invention d’un modèle pour la station de sport d’hiver avec le projet pour Courchevel, Chappis est appelé à travailler sur le plan masse de plusieurs futures stations : Chamrousse, Flaine, Belleville en France mais aussi Pila, Sansicario Alta, Bielmonte en Italie. On souhaite en cette occasion proposer une réflexion sur les méthodes qu’on a emprunté pour analyser les documents relatifs à la production de Chappis, qui constituent une partie du corpus de la recherche. On s’interroge premièrement sur quels éléments sont pris en compte par l’architecte dans la production d’un plan d’aménagement ou d’un plan masse (éléments naturels comme réseau hydrographique, végétation, topographie mais aussi structures culturelles comme le foncier ou infrastructures préexistantes). En outre, on analysera les outils avec lesquels il prend connaissance du site et il présente le projet. Enfin, à travers la lecture des actes et lettres, on suivra les relations entre l’architecte et les autres acteurs du projet. On pourra ensuite procéder avec plusieurs comparaisons entre le projet et son effective réalisation, mars aussi entre expériences françaises et italiennes, pour questionner enfin les causes de ces diversités.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01284611
Contributor : Vincent Rauzier <>
Submitted on : Monday, March 7, 2016 - 5:55:36 PM
Last modification on : Thursday, July 9, 2020 - 9:08:02 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01284611, version 1

Collections

Citation

Caterina Franco. La construction d'un territoire pour le loisir, Le cas des alpes franco-italiennes dans l'après-Seconde Guerre mondiale.. Deuxième Université Internationale d'hiver, LabEx ITEM, Jan 2016, Autrans, France. ⟨hal-01284611⟩

Share

Metrics

Record views

234

Files downloads

25