Composition chimique des dépôts atmosphériques à l’horizon 2020-2040

Résumé : Les dépôts atmosphériques peuvent causer des dommages importants aux milieux naturels. Des mesures à long terme issues de la surveillance des dépôts atmosphériques en France ont été exploitées pour construire un modèle statistique prévisionnel afin d'estimer les changements de la composition chimique des dépôts atmosphériques à l'horizon 2020-2040. À partir de simulations d'évolutions possibles du climat et des émissions de polluants atmosphériques, les dépôts de sulfate non marin et les dépôts d'ammonium sont susceptibles de diminuer, mais ceux de nitrate pourraient augmenter de façons diverses selon les régions. Le changement des variations saisonnières de pluviométrie pourrait augmenter les flux de dépôts.
Type de document :
Article dans une revue
La Météorologie, Météo et Climat, 2016, pp.56-65. 〈10.4267/2042/58223〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [33 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01280712
Contributeur : Open Archive Toulouse Archive Ouverte (oatao) <>
Soumis le : mardi 1 mars 2016 - 09:15:52
Dernière modification le : mardi 23 octobre 2018 - 14:36:09
Document(s) archivé(s) le : mardi 31 mai 2016 - 11:12:43

Fichier

PASCAUD_15123.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Aude Pascaud, Stéphane Sauvage, Christian Pagé, Olivier Roustant, Anne Probst, et al.. Composition chimique des dépôts atmosphériques à l’horizon 2020-2040. La Météorologie, Météo et Climat, 2016, pp.56-65. 〈10.4267/2042/58223〉. 〈hal-01280712〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

631

Téléchargements de fichiers

312