Cycles, double-cycles d’interactions et modes de mise à jour

Résumé : Que ce soit notre vie quotidienne à travers les réseaux sociaux, ce qui nous forme avec les réseaux de régulation biologique, ou même le monde auquel nous appartenons et des systèmes de particules qui le constituent, nous sommes tous concernés de très près par les réseaux d’interactions. Or, les connaissances acquises à leur sujet ne sont que très partielles et il semble aujourd’hui nécessaire, ou tout du moins utile, de mieux appréhender et comprendre leurs propriétés intrinsèques, et notamment les relations entre leur architecture et leur dynamique ainsi que leur rapport au « temps ». En considérant comme modèle de réseaux d’interactions les réseaux d’automates booléens, nous présentons dans cet article une synthèse de résultats récents sur le rôle des cycles de rétroaction et de leurs intersections sur leur comportement asymptotique, en mettant notamment en avant l’influence des modes de mise à jour des automates.
Type de document :
Article dans une revue
Technique et Science Informatiques, Hermès-Lavoisier, 2015, 34 (4), pp.401--430. 〈10.3166/tsi.34.401-430〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01277637
Contributeur : Frédéric Davesne <>
Soumis le : lundi 22 février 2016 - 20:23:09
Dernière modification le : lundi 20 février 2017 - 11:43:37

Identifiants

Citation

Tarek Melliti, Mathilde Noual, Damien Regnault, Sylvain Sené. Cycles, double-cycles d’interactions et modes de mise à jour. Technique et Science Informatiques, Hermès-Lavoisier, 2015, 34 (4), pp.401--430. 〈10.3166/tsi.34.401-430〉. 〈hal-01277637〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

209