Traduire sans comprendre ? La place de la sémantique en traduction automatique

Résumé : Une bonne traduction implique de comprendre le texte à traduire pour le transposer aussi finement que possible dans une langue cible. La traduction automatique a longtemps reposé sur ce constat et c’est essentiellement par une absence ou du moins une déficience au niveau de l’analyse sémantique que l’on a longtemps expliqué l’échec de la première vague de systèmes de traduction automatique (1950-1965). Les recherches se sont alors orientées vers la « compréhension automatique » visant justement à fournir une représentation formelle du contenu d’un texte. A rebours de cette conception quasi unanimement acceptée à la fin des années 1980, on a vu se généraliser depuis les années 1990 des systèmes reposant sur une approche statistique et sans représentation explicite de la sémantique des textes. On s’interrogera sur cet état de choses, sur la raison du succès des systèmes actuels et sur leurs limites éventuelles. En particulier, on examinera le rapport entre le type de traitement utilisé par les systèmes actuels et la sémantique : en partant de données brutes, attestées, en grande largeur, les systèmes n’intègrent-ils pas finalement, et contrairement à ce que pourrait laisser penser un examen rapide de ces systèmes, des connaissances importantes de nature sémantique (comme par exemple un découpage implicite suivant les différents sens du mot reposant sur une analyse distributionnelle ou une modélisation indirecte du degré de figement des expressions complexes) ?
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01273768
Contributeur : Thierry Poibeau <>
Soumis le : samedi 13 février 2016 - 14:35:55
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:13
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 novembre 2016 - 19:54:12

Fichier

langages-poibeau-style.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01273768, version 1

Collections

Citation

Thierry Poibeau. Traduire sans comprendre ? La place de la sémantique en traduction automatique . Langages, Armand Colin (Larousse jusqu'en 2003), 2016, 201. 〈hal-01273768〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

343

Téléchargements de fichiers

419