La perception érotique du corps dans l'esthétique épicurienne

Résumé : La situation érotique est une situation esthétique paradoxale. Elle prend racine dans une perception – celle du corps de l'être désiré – qui est par définition une perception perverse, c'est-à-dire fallacieuse. Dans le cadre de la doctrine épicurienne, le problème ainsi posé est particulièrement délicat, puisque pour Épicure la sensation est supposée rester « toujours vraie ». La perception érotique rejoint alors le corpus des illusions qu'il s'agit de discerner et élucider afin de réhabiliter le premier élément de la canonique sur lequel se bâtit l'ensemble de la noétique épicurienne. La stratégie rhétorique de Lucrèce, qui place le cas de l'amour, perception faussée d'un sujet malade, à la toute fin de son argumentaire, vise, comme nous allons tenter de le montrer, à faire de cette question de canonique un véritable problème d'esthétique au sens moderne ; c'est-à-dire à montrer que la beauté n'est pas une qualité sensible permanente des objets, et que par conséquent la question n'est pas tant de sa réalité que de ses conditions de production et d'émergence ; en d'autres termes, que la perception érotique nous oblige, dans un cadre épicurien, à repenser profondément les rapports qui unissent la poétique et l'esthétique.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01267482
Contributor : Julie Giovacchini <>
Submitted on : Thursday, February 4, 2016 - 2:44:44 PM
Last modification on : Sunday, November 10, 2019 - 10:18:02 AM
Long-term archiving on: Saturday, November 12, 2016 - 9:06:39 AM

File

La_perception_erotique_du_corp...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01267482, version 1

Collections

Citation

Julie Giovacchini. La perception érotique du corps dans l'esthétique épicurienne. Le corps humain et les cinq sens : positions du débat dans l'Antiquité, Géraldine Puccini-Delbey, Oct 2011, Pessac, France. pp.91-100. ⟨hal-01267482⟩

Share

Metrics

Record views

231

Files downloads

656