“ἐὰν ὡσαύτως τῇ ψυχῇ ἐπὶ πάντα ἴδῃς” (Platonis Parmenides, 132a 1 - 132b 2). Voir les Idées avec son âme et le “Troisième homme” de Platon

Résumé : L’argument auquel les spécialistes se réfèrent, presque sans exception, sous l’intitulé de “Troisième homme de Platon” a suscité au fil du temps une littérature secondaire aussi abondante que variée. Axée le plus souvent sur son analyse logique, cette dernière se tient à une distance plus que respectueuse du texte auquel, tout à l’opposé, notre étude adhère autant que possible. Par le biais d’une lecture rigoureusement cursive, il sera montré, primo, que la structure de l’argument est récursive plutôt que déductive, secundo, que l’âme y joue un rôle capital encore qu’à contre-emploi, tertio, que son intérêt est d’autant plus considérable qu’il a une valeur exemplaire et permet d’illustrer à la fois le registre d’ensemble du réquisitoire contre les Formes et le présupposé que les autres objections exploitent de manière plus implicite.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01254521
Contributeur : Leone Gazziero <>
Soumis le : mardi 12 janvier 2016 - 13:28:12
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:43:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01254521, version 1

Collections

STL

Citation

Leone Gazziero. “ἐὰν ὡσαύτως τῇ ψυχῇ ἐπὶ πάντα ἴδῃς” (Platonis Parmenides, 132a 1 - 132b 2). Voir les Idées avec son âme et le “Troisième homme” de Platon. Revue de Philosophie Ancienne., 2014, 〈http://www.eurorgan.be/revue-de-philosophie-ancienne/t-xxxii-1/〉. 〈hal-01254521〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

101