Theory of redshifts and Lyman forests of quasars

Résumé : Les périodicités des rougissements des quasars trouvés par Burbidge et Karlsson, la superposition exacte des raies spectrales d'un quasar étudié par P. Petitjean résultent d'une addition de rougissements élémentaires qui transforment les fréquences des raies Lyman beta ou gamma de l'atome d'hydrogène en fréquence alpha éventuellement rougie. Ainsi, les spectres sont rougis jusqu'à ce que une raie beta ou gamma absorbée atteigne la fréquence alpha. Les spectres sont donc rougis tant qu'il peut y avoir une absorption alpha qui produit des atomes 2P. Le rougissement est dû à un effet Raman cohérent utilisant les impulsions qui forment la lumière temporellement incohérente. Dans l'état fondamental de H, la fréquence hyperfine 1420 MHz est trop élevée pour qu'une diffusion cohérente soit possible, alors que les fréquences dans les états excités, 2P en particulier conviennent. Les rougissements des quasars sont ainsi dus à une interaction cohérente de la lumière avec des atomes H excités par une source unique.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01230174
Contributeur : Jacques Moret-Bailly <>
Soumis le : mercredi 18 novembre 2015 - 09:45:21
Dernière modification le : lundi 9 avril 2018 - 12:20:04
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 16:17:12

Fichiers

jmb.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01230174, version 1

Citation

Jacques Moret-Bailly. Theory of redshifts and Lyman forests of quasars. 2015. 〈hal-01230174〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

318

Téléchargements de fichiers

63