De l’éducation à l’égalité filles : garçons en contexte de mixité : amorce par l’exemple des biais perceptifs des enseignants en formation de Master 2 enseignement.

Résumé : Nombre de recherches en psychologie sociale soulignent la présence et le poids des biais évaluatifs chez les enseignant-e-s, comme les stéréotypes des garçons plus scientifiques. En parallèle les textes officiels (BO 2006) pointent la nécessité d’une formation à l’égalité et la mixité. Cette recherche part des résistances formulées par les étudiant-e-s en master des métiers de l’enseignement face aux notions de biais perceptifs. 77 étudiant-e-s de master 2 préparant au professorat des 1er et 2nd degrés ont commenté une évaluation de CM2 (garçon ou fille), satisfaisante sauf en mathématiques. Les résultats confirment les stéréotypes « genrés » en mathématiques, ainsi qu’une variation de discours selon le statut professionnel des étudiant-e-s, soulevant l’importance d’inclure dans la formation une sensibilisation aux problématiques de genre.
Type de document :
Article dans une revue
Recherche et formation, INRP, puis ENS éditions, 2012, pp.47-64
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01219681
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : vendredi 23 octobre 2015 - 09:51:20
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-01219681, version 1

Collections

Citation

Séverine Ferrière, Christine Morin-Messabel, Muriel Salle. De l’éducation à l’égalité filles : garçons en contexte de mixité : amorce par l’exemple des biais perceptifs des enseignants en formation de Master 2 enseignement.. Recherche et formation, INRP, puis ENS éditions, 2012, pp.47-64. 〈hal-01219681〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

188