Correspondance entre élèves : conditions d’une activité mathématique « créative » et problématisée à la fin du lycée

Résumé : Nous caractérisons les raisonnements utilisés par des élèves de classes de Terminale Scientifique en France (élèves de 18 ans) dans une « correspondance mathématique » visant à résoudre un problème et cherchons à savoir si ces élèves mobilisent des raisonnements créatifs et problématisés. Les résultats obtenus montrent que, dans les conditions expérimentales de cette correspondance, les élèves de la fin du lycée ont une activité mathématique peu ordinaire, plus créative et plus problématisée qu’à l’habitude. Cela nous conduit à étudier les conditions qui ont permis à une telle activité de se développer et à proposer des pistes pour utiliser un tel dispositif dans les classes afin de permettre des apprentissages dans le domaine de la résolution de problèmes en mathématiques et de faciliter la transition secondaire-supérieur.
Type de document :
Article dans une revue
Educational Studies in Mathematics, Springer Verlag, 2011, 78 (3), pp.343-370. 〈10.1007/s10649-011-9327-0〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01217992
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mardi 20 octobre 2015 - 14:14:15
Dernière modification le : vendredi 1 mars 2019 - 01:02:41

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Magali Hersant. Correspondance entre élèves : conditions d’une activité mathématique « créative » et problématisée à la fin du lycée. Educational Studies in Mathematics, Springer Verlag, 2011, 78 (3), pp.343-370. 〈10.1007/s10649-011-9327-0〉. 〈hal-01217992〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108