Les « Éducations à » : problématisation et prudence

Résumé : La prolifération des « éducations » à demande à être étudiée d’un point de vue épistémologique, éthique et politique. Dans la mesure où elles portent sur des « Questions Socialement Vives », elles paraissent liées à l’auto-questionnement d’un monde problématique. Épistémologiquement, elles relèvent des « problèmes complexes flous », en un sens élargi puisqu’impliquant des dimensions non seulement cognitives mais normatives. Leur traitement en classe est exposé à plusieurs obstacles allant du réductionnisme scientifique à l’hypertrophie de la dimension axiologique ou au moralisme des bonnes pratiques. Ce travail plaide pour une approche problématologique de ces objets, au delà du débat argumenté classique et pour une éducation des futurs citoyens à la prudence, au-delà de la recherche d’une « opinion raisonnée ».
Type de document :
Article dans une revue
Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2014, <http://edso.revues.org/875.>
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01217274
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : lundi 19 octobre 2015 - 11:47:47
Dernière modification le : lundi 13 février 2017 - 09:21:11

Identifiants

  • HAL Id : hal-01217274, version 1

Collections

Citation

Michel Fabre. Les « Éducations à » : problématisation et prudence. Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2014, <http://edso.revues.org/875.>. <hal-01217274>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65