Des savoirs comme pratiques de problématisation : une approche socio-cognitive en didactique de l’histoire

Résumé : La mise en évidence de principes structurant les pratiques et les savoirs scientifiques dans le cas des SVT (Orange-Ravachol et Beorchia, 2011) ouvre l’analyse didactique en direction des conditions d’accès à un savoir problématisé. Nous nous saisissons de cet outil pour questionner, en histoire, les travaux menés par notre équipe dans le cadre théorique de la problématisation. Par le croisement de réflexions épistémologiques et pratiques en histoire et en didactique, et sur la base d’une séquence forcée (élèves de 10-11 ans), nous identifions ainsi des principes structurants indissociablement théoriques et méthodologiques qui permettent d’étudier simultanément les dimensions cognitives et sociales du savoir en jeu dans la classe. Ce qui prolonge pour notre discipline l’usage d’espaces des contraintes comme outils d’analyse didactique de la logique des savoirs vers la logique sociale de la classe, en vue d’une appréhension des savoirs comme pratiques.
Type de document :
Article dans une revue
Éducation et didactique (Rennes), 2014, 8 (3), pp.111-139. 〈http://educationdidactique.revues.org/2097〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01215436
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mercredi 14 octobre 2015 - 11:14:11
Dernière modification le : mercredi 27 juin 2018 - 16:10:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01215436, version 1

Collections

Citation

Sylvain Doussot, Anne Vézier. Des savoirs comme pratiques de problématisation : une approche socio-cognitive en didactique de l’histoire. Éducation et didactique (Rennes), 2014, 8 (3), pp.111-139. 〈http://educationdidactique.revues.org/2097〉. 〈hal-01215436〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

130