L’évaluation des conseillers principaux d’éducation : de l’adéquation d’un outil en décalage avec l’évolution de la professionnalisation des CPE

Résumé : Si 1996 est l’année de réforme du concours, elle est aussi celle de la consolidation d’un mouvement déjà amorcé avec l’entrée des stagiaires conseillers principaux d’éducation (CPE) au sein des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres(IUFM). Ce qui se joue sur le terrain pour les titulaires en termes d’affirmation de pratiques éducatives vient nourrir la formation des stagiaires. Nos recherches montrent une lente percolation entre ce qui se passe en établissement et ce qui se passe en IUFM. Pendant que les personnels d’éducation se saisissent de la réflexion sur leur métier, l’évaluation menée par les chefs d’établissement ou les inspecteurs utilise toujours les mêmes outils. Nous voulons montrer ici que ces outils sont inadaptés aux nouvelles pratiques parce qu’ils ne prennent plus en compte les spécificités de ce métier. Nous proposons de construire une évaluation plus complète en y agrégeant de nouvelles dimensions évaluatives plus pertinentes.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches & éducations, Société Binet Simon, 2014, 11, pp.81-92. 〈http://rechercheseducations.revues.org/2060〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01213069
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mercredi 7 octobre 2015 - 17:05:29
Dernière modification le : mercredi 3 octobre 2018 - 15:16:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01213069, version 1

Collections

Citation

Loic Clavier. L’évaluation des conseillers principaux d’éducation : de l’adéquation d’un outil en décalage avec l’évolution de la professionnalisation des CPE. Recherches & éducations, Société Binet Simon, 2014, 11, pp.81-92. 〈http://rechercheseducations.revues.org/2060〉. 〈hal-01213069〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

94