Le décrochage scolaire en France : usage du terme et transformation du problème scolaire

Résumé : L’expression « décrochage scolaire » est devenue en quelques années une des principales désignations de la problématique des ruptures de scolarité à faible niveau de qualification en France. Partant de l’hypothèse que les choix sémantiques expriment une certaine forme d’interprétation du réel, il s’agit alors de considérer la diffusion de la question du décrochage scolaire comme une relecture d’un phénomène déjà problématisé dans l’espace public sous les termes de l’insertion professionnelle et de la qualification. Ce texte propose de situer dans un premier temps la question du décrochage scolaire dans le contexte plus général des problèmes éducatifs, en s’appuyant notamment sur l’exemple de la Mission générale d’insertion de l’Éducation nationale (MGI). Dans un deuxième temps, les acteurs sociaux impliqués dans la diffusion de la problématique du décrochage scolaire sont identifiés pour terminer sur l’analyse des discours des acteurs experts, à partir d’un matériau collecté sous forme d’entretiens.
Type de document :
Article dans une revue
Carrefours de l'éducation, Armand Colin, 2014, 37 (1), 〈10.3917/cdle.037.0029〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01206255
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : lundi 28 septembre 2015 - 16:31:29
Dernière modification le : mercredi 27 juin 2018 - 16:10:01

Identifiants

Collections

Citation

Pierre-Yves Bernard. Le décrochage scolaire en France : usage du terme et transformation du problème scolaire. Carrefours de l'éducation, Armand Colin, 2014, 37 (1), 〈10.3917/cdle.037.0029〉. 〈hal-01206255〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

165