Anthropologie et narratologie croisées : à propos des héros de conte folklorique

Résumé : La diversité des contes folkloriques merveilleux n'est pas un obstacle à une description morphogénétique de leurs héros. Considérés en masse, ces récits offrent en effet le spectacle d'une lente révolution narrative et axiologique des protagonistes. Ceux-ci passent sans solution de continuité du type du héros monstrueux à celui du héros-victime, avec des solutions intermédiaires comme celle d'un protagoniste à monstruosité réversible ou à culpabilité atténuée. En parallèle l'histoire mute progressivement. Les versions les plus archaïques rapportent la coercition victorieuse qu'une communauté exerce sur un être malfaisant, et à l'autre extrémité les plus modernes racontent comment une victime finit par triompher d'un entourage hostile. Ce double bouleversement est la conséquence d'une mutation anthropologique faible mais déterminante : même si le conteur se limite à transférer les qualifications néfastes du héros à un autre acteur, l'innocence et non plus la culpabilité devient le principe qui commande sa conception du monde.
Type de document :
Article dans une revue
Pratiques : linguistique, littérature, didactique, Centre de recherche sur les médiations (Crem) - Université de Lorraine 2011, 〈http://pratiques.revues.org/1795#text〉. 〈10.4000/pratiques.1795〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01202484
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : lundi 21 septembre 2015 - 11:04:26
Dernière modification le : mercredi 27 juin 2018 - 16:10:01

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Aranda. Anthropologie et narratologie croisées : à propos des héros de conte folklorique. Pratiques : linguistique, littérature, didactique, Centre de recherche sur les médiations (Crem) - Université de Lorraine 2011, 〈http://pratiques.revues.org/1795#text〉. 〈10.4000/pratiques.1795〉. 〈hal-01202484〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

92