Faire valoir : le marché comme instrument de l'action collective. Le cas des vins à qualité environnementale

Résumé : Convaincus qu’il fallait rendre la culture de la vigne plus respectueuse de l’environnement, des producteurs ont peiné à faire reconnaître leur souci du bien-être collectif en demandant la reconnaissance d’un label « bio » pour le vin. La signalisation partielle qui leur a été concédée « vin provenant de raisins issus de l’agriculture biologique » se retrouve aujourd’hui au milieu de multiples labels, certificats et étiquetages prônant chacun une interprétation particulière de la notion d’environnement et la dénonciation des initiatives alternatives. Pour tenter d’ordonner cette prolifération, une lourde enquête de terrain a été menée auprès de plus de 250 acteurs du marché, producteurs, buveurs, journalistes, administrateurs, etc. S’accusant mutuellement de duplicité, les différentes qualifications environnementales des vins cohabitent de manière très conflictuelle. L’appui pragmatique sur les différents moyens de saisir, qualifier et désigner la qualité environnementale permet d’éviter de réduire les initiatives à des stratégies intéressées, de décrire comment un dispositif juridique au demeurant assez simple (un ensemble d’étiquettes) cadre la circulation marchande complexe et très diversifiée des vins à préoccupation environnementale, et finalement de recomposer les notions d’information et de transparence. L’analyse détaillée des controverses, des points de débat, des solutions techniques et des façons de présenter les diverses pratiques affichant leur souci de l’environnement débouche sur une possible caractérisation de l’efficacité très inégale des mesures, des qualifications et des normes, mises en regard de leur capacité à conforter ou non la constitution de filières cohérentes (même minoritaires) allant des producteurs aux consommateurs, et à assurer une possible valorisation commerciale des vins de qualité environnementale.
Type de document :
Communication dans un congrès
"Colloque international les approches pragmatiques de l'action publique", Nov 2007, Bruxelles, Belgique. 25p., 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01197735
Contributeur : Archive Ouverte Prodinra <>
Soumis le : vendredi 11 septembre 2015 - 20:16:45
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 10:59:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-01197735, version 1
  • PRODINRA : 22471

Citation

Genevieve Teil, Sandrine Barrey, Sandrine Blanchemanche, Pierre Floux, Antoine Hennion. Faire valoir : le marché comme instrument de l'action collective. Le cas des vins à qualité environnementale. "Colloque international les approches pragmatiques de l'action publique", Nov 2007, Bruxelles, Belgique. 25p., 2007. 〈hal-01197735〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

226