Autour de l'autostabilisation. 2. Techniques spécialisant l'approche

Stéphane Devismes Franck Petit 1 Vincent Villain
1 Regal - Large-Scale Distributed Systems and Applications
LIP6 - Laboratoire d'Informatique de Paris 6, Inria Paris-Rocquencourt
Résumé : Cet article constitue la seconde partie d’un survol des techniques dérivées de l’autostabilisation, la première étant également au sommaire de ce numéro (Devismes et al., 2011). L’autostabilisation permet de tolérer les fautes transitoires. Elle n’offre cependant pas toujours la possibilité d’escamoter certains effets indésirables de ces fautes, par exemple la perte temporaire de sûreté. Des études ont été menées ces dernières années en vue de palier ces inconvénients conduisant, pour les unes, à affaiblir l’autostabilisation, pour les autres au contraire à la renforcer. Différentes généralisations sont présentées dans la première partie (Devismes et al., 2011). Cette seconde partie traite des spécialisations de l’autostabilisation. Il s’agit de renforcer certaines propriétés dans le but d’accroître le spectre des aléas susceptibles d’être tolérés par le système ou encore de mieux le traiter. Nous nous intéressons ici aux propriétés dont la finalité est d’améliorer la dynamicité, de tolérer plus de fautes ou d’affermir la propriété de convergence.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01197405
Contributor : Lip6 Publications <>
Submitted on : Friday, September 11, 2015 - 4:08:52 PM
Last modification on : Thursday, March 21, 2019 - 1:13:12 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Stéphane Devismes, Franck Petit, Vincent Villain. Autour de l'autostabilisation. 2. Techniques spécialisant l'approche. Technique et Science Informatiques, Hermès-Lavoisier, 2011, 30 (7), pp.895-922. ⟨10.3166/tsi.30.895-922⟩. ⟨hal-01197405⟩

Share

Metrics

Record views

143