DE LA SERVILITÉ DES CONCEPTS : TROIS REMARQUES (INTEMPESTIVES) SUR L'USAGE DES CONCEPTS EN SOCIOLOGIE

Résumé : Dans la tradition française dite objectiviste, des Règles de la méthode sociologique de Durkheim aux travaux de l'école de Pierre Bourdieu et, en Allemagne, de l'abstraction marxiste « décomposant un concret donné en sa richesse confuse et confondante » selon l'expression d'André Tosel 1 pour en faire un concret pensé au type-idéal de Weber, cette construction consiste à élaborer préalablement un ou des outils (concept ou théorie) pour observer, analyser et interpréter (Weber) expliquer (Marx, Durkheim) dévoiler aux agents qui la subissent pour qu'ils la transforment (Bourdieu) la réalité sociale.
Mots-clés : épistémologie
Type de document :
Article dans une revue
Revue de la Recherche Juridique - Droit prospectif, Presses Universitaires d'Aix-Marseille, 2013, pp.2209-2225
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01191078
Contributeur : Hélène Thomas <>
Soumis le : mardi 1 septembre 2015 - 15:49:50
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2015 - 01:11:57
Document(s) archivé(s) le : mercredi 2 décembre 2015 - 12:31:24

Fichier

Helene_Thomas-2_servilite_des_...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01191078, version 1

Collections

Citation

Hélène Thomas. DE LA SERVILITÉ DES CONCEPTS : TROIS REMARQUES (INTEMPESTIVES) SUR L'USAGE DES CONCEPTS EN SOCIOLOGIE. Revue de la Recherche Juridique - Droit prospectif, Presses Universitaires d'Aix-Marseille, 2013, pp.2209-2225. 〈hal-01191078〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

129

Téléchargements de fichiers

497