Quels écarts de rémunérations entre salariés associatifs et salariés du secteur privé ?

Résumé : Les salariés du secteur sans but lucratif sont-ils moins payés que leurs homologues du reste du secteur privé ? La littérature économique est partagée sur cette question mais, sur le plan empirique, la comparaison des salaires entre les deux secteurs conduit à des résultats fort variables selon les domaines d’activité. De telles investigations à des niveaux désagrégés de la nomenclature d’activité sont très rares en France. Le présent article se propose d’y contribuer en comparant les salaires dans les associations à ceux du secteur privé dans quatre domaines : le social et médico-social, la santé, la culture ainsi que le sport et les loisirs. L’étude ne se limite pas au seul salaire horaire mais considère également le salaire annuel des postes occupés par les salariés et prend donc en compte le volume horaire de ces postes. Il apparaît alors que c’est dans la culture et dans le sport que l’écart salarial est véritablement défavorable aux salariés des associations et l’hypothèse est faite que cette situation traduit la professionnalisation tardive des associations de ces domaines.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01178214
Contributeur : Benoît Sévi <>
Soumis le : vendredi 17 juillet 2015 - 16:22:13
Dernière modification le : samedi 18 août 2018 - 01:14:04
Document(s) archivé(s) le : dimanche 18 octobre 2015 - 11:04:27

Fichier

LEMNA_WP_2015-17.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01178214, version 1

Citation

Laura Nirello, Lionel Prouteau. Quels écarts de rémunérations entre salariés associatifs et salariés du secteur privé ?. 2015. 〈hal-01178214〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

191

Téléchargements de fichiers

413